Info Naturo

Nouveauté à l’institut : Obtenez un Certificat en Alimentation Santé

Nouveauté à l’institut : Obtenez un Certificat en Alimentation Santé

Vers une meilleure santé globale, par des habitudes de vie quotidiennes, selon des données et des études scientifiques les plus récentes.

Les cours du certificat porteront sur :

  • Le système digestif, anatomie, déséquilibres et équilibres.
  • Le système glandulaire, anatomie, déséquilibres et équilibres.
  • La chimie de l’alimentation (constituants, pH, combinaisons et associations).
  • La fortification de la santé globale par les facteurs naturels de santé.
  • De la théorie à la pratique avec la germination.
  • Révisions pour l’examen final.

La durée s’étale sur 4 mois, incluant 11 cours de 2h30 par semaine et un examen final.

Les cours sont offerts chaque hiver, printemps et automne et débutent à dates fixes : le 15 janvier, le 15 avril et le 15 septembre.

Les cours ont lieu le matin ou en soirée au 815 Côte-Vertu, Suite 205, à Ville Saint-Laurent.  Ils se donnent en français, en anglais, ou en espagnol par des professeurs naturopathes qualifiés.

Pour s’inscrire : communiquez avec nous par courriel à  info@inaturo.com, ou laisser un message au 514-608-4612, avec vos nom et prénom et numéro de téléphone et votre choix de cours (jour ou soir).

Le coût total du programme est de 800$, plus taxes ou 4 chèques de 229,95$ (taxes incluses).  L’institut est reconnu par Revenu Québec. Un reçu vous sera délivré au mois de février pour fin d’impôts.

_________________________________________________________________

 New at the Institute : Earn a Certificate in Health Nutrition

Achieving better overall health through daily lifestyle habits, according to the latest scientific data and studies.

The certificate courses will focus on:

  • The digestive system, anatomy, imbalances and balances.
  • The glandular system, anatomy, imbalances and balances.
  • Food chemistry (constituents, pH, combinations and associations).
  • The fortification of overall health through natural health factors.
  • From theory to practice with germination.
  • Revisions for the final exam.

The program lasts 4 months and includes 11 classes of 2.5 hours each week and a final exam.

Classes are offered every winter, spring and fall and start on fixed dates: January 15th, April 15th and September 15th.

Classes are held in the morning or in the evening at 815 Côte-Vertu, Suite 205, in Ville Saint-Laurent. They are given in French, English, or Spanish by qualified naturopathic teachers.

To register: contact us by email (info@inaturo.com) or leave a message at 514-608-4612, with your full name and phone number and your choice of classes (day or evening).

The total cost of the program is $800, plus taxes or 4 cheques of $229.95 (taxes included).  The institute is recognized by Revenu Québec.  A receipt will be issued in February for tax purposes.

_________________________________________________________________

Novedades en el Instituto : Obtenga un Certificado en Alimentación Sana

Hacia una mejor salud general a través de hábitos de vida diarios de acuerdo con últimos estudios y datos científicos.

El curso se enfocará en:

  • Sistema digestivo: anatomía, desequilibrios y equilibrios.
  • Sistema glandular: anatomía, desequilibrios y equilibrios.
  • Química de los alimentos: constituyentes, pH, combinaciones y asociaciones.
  • Fortificación de la salud global por los factores naturales de la salud.
  • La germinación: de la teoría a la práctica.
  • Revisiones para la prueba final.

Duración del curso: 4 meses, incluye 11 lecciones de 2.5 hrs por semana y un examen final.

Los certificados se ofrecen en invierno, primavera y otoño iniciando el 15 de enero, 15 de abril y 15 de septiembre.

Las clases se imparten por la mañana o por la noche en 815 Côte-Vertu Suite 205 en Ville Saint-Laurent, y se dan en francés, inglés o español por profesores naturopáticos calificados.

Puede inscribirse por correo electrónico info@inaturo.com  o dejando un mensaje al 514-909-1550, con su nombre completo, número(s) de teléfono y su elección (día o noche).

Costo total del certificado $ 800 más impuestos o 4 cheques de $ 229.95 (impuestos incluidos).  El instituto es reconocido por Revenu Quebec.  Se emitirá un recibo en febrero 2018 para efectos fiscales.

Publicités

A la découverte des phages à l’Université Laval à Québec

Mardi 17 octobre, un groupe de 10 naturopathes de l’Institut a visité le département de microbiologie de l’Université Laval.

Les étudiants au doctorat de l’Institut ont en effet étudié en 2ème année, le livre du Docteur Dublanchet sur les bactériophages (plus simplement nommés phages), qui sont les prédateurs naturels des bactéries. C’est une guerre qui se passe au niveau microscopique, où des virus (les phages) infectent naturellement les bactéries pour se multiplier, ce qui finit par tuer la bactérie hôte.

Pour compléter l’étude de ces virus, nous avons organisé la visite du Centre Félix d’Hérelle, qui abrite la plus grande collection de phages au monde.
https://www.phage.ulaval.ca/fr/accueil/

Nous avons été accueillis très chaleureusement par son directeur le Professeur Sylvain Moineau, détenteurs de trois prix d’excellence en recherche et son équipe.
20171017_142247

Denise Tremblay, dévouée depuis 20 ans au Centre, nous a mis des sarraus blancs afin de
-nous montrer la collection, conservée dans 3 lieux distincts : le réfrigérateur, le congélateur et au sec pour le phages lyophilisés.
-nous faire visiter le laboratoire bleu, où sont manipulés les bactéries pathogènes et les phages qui les combattent.
-nous faire une démonstration dans le laboratoire jaune, où sont manipulés les bactéries non dangereuses et les phages associés.

En effet, ce qui est fascinant chez les phages, qui sont infiniment plus nombreux que les bactéries dans la nature, c’est leur spécificité : tout comme une serrure à sa clé, un phage combat sa bactérie.
20171017_134114 20171017_151547
Pour finir, quelques projets en cours au Centre nous ont été expliqués par le Professeur Moineau :
– l’aérovirologie : dissémination de phages dans l’air pour l’assainir,
– l’écologie virale : pour vérifier si les changements climatiques affectent les populations de phages,
– la thérapie agricole par les phages : pour lutter contre la salmonelle présente sur les légumes.
Ils démontrent les nombreuses possibilités d’utilisation des phages. La phagothérapie qui envisage de soigner les humains, infectés par des bactéries, n’est pas encore développée au Canada.

Seuls la Pologne, la Géorgie et la Russie ont un protocole valide, permettant de soigner certains malades par des cocktails de phages.
De plus en plus présent dans la distribution alimentaire, l’utilisation des phages permet d’éviter les infections bactériennes mortelles des viandes et des légumes que nous trouvons dans nos épiceries.

En conclusion, les phages présents naturellement dans la nature évitent la prolifération des bactéries. En attendant d’en acheter un jour à la pharmacie, restons en contact avec la nature.

Le comité de rédaction de l’Institut- E. Catelle et F. Farès

La formation continue 2016

Durant le mois de Mai et le début du mois de Juin 2016 la presque totalité des naturopathes de l’Institut International de Naturopathie se sont regroupés pour assister à la formation continue obligatoire.

Un document de 80 pages leur a été distribué. Il fut question: de la recherche scientifique, la viande rouge, les viandes transformées et le cancer colorectal. L’analyse du test de l’urine, le diabète de type 2 et l’autisme étaient aussi dans le programme.

Une collation santé a été offerte par l’Institut ainsi que des présents ont été tirés.

Les naturopathes ont apprécié cette formation.

Un compte rendu a été donné du congrès international de la santé au naturel qui a eu lieu à Paris en octobre 2015.  Trois naturopathes de l’Institut ont pris part à ce congrès.

Nous avons annoncé le congrès international de naturopathie qui aura lieu en juillet 2016 à Barcelone ou deux membres de l’Institut y participeront.

Pour la prochaine formation continue, les naturopathes seront invités à suggérer des sujets à aborder.

Naturellement vôtre,

François Farès PhD.,ND. président de l’IIN.

Final 1Final 2Final 3Final 4Final 5Final 6

Vitamines et cancer – Évaluation d’une recherche

Jacques Lalanne, ND

Il y a quelques années, les résultats d’une recherche scandinave ont fait beaucoup de bruit : elle affirmait que la consommation de vitamine A augmentait le risque de cancer du poumon chez des fumeurs.

Une recherche plus récente affirme que consommer des vitamines C, E et A (sous forme de bêta carotène) ne réduit pas le risque de cancers divers.

Les recherches sur l’effet de produits naturels sont souvent conduites par des scientifiques qui connaissent leur domaine mais ne font pas les distinctions que les naturopathes appliquent.

En examinant cette recherche de plus près, on comprend pourquoi ils arrivent à de pareilles conclusions.

Vitamines E, C, Beta Carotène

Certains chercheurs ont conclu que la vitamine E et la vitamine C sont inefficaces, inutiles pour prévenir les troubles cardiovasculaires et de la prostate. (Étude de Santé des médecins II , Physician Health Survey II (PHS-II), les participants étant des médecins).

Cette conclusion est non-fondée, et pour plusieurs raisons.

Les participants prenaient chaque jour des comprimés contenant 100 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine E, vitamine C, beta-carotène et une multivitamine.

Ils prenaient :

  • vitamine E (400 IU de dl’alpha-tocopherol synthétique) prise aux deux jours
  • beta-carotène (50 mg Lurotin) prise aux deux jours
  • vitamine C (500 acide ascorbique synthétique mg) prise tous les jours
  • une multivitamine (Centrum Argent) prise tous les jours
  • ou un placebo pris tous les jours

Erreur No 1 : L’AQR est beaucoup trop bas pour obtenir des résultats.Les naturopathes expérimentés qui ont observé leur efficacité recommandent des doses beaucoup plus élevées.

Erreur No 2 : Pour être efficaces, ces vitamines doivent être prises tous les jours !

Erreur No 3 : La vitamine E était synthétique :Le dl-alpha-tocopherol est 50 % moins efficace que le d-alpha-tocopherol . Elle doit être naturelle pour être efficace !

Erreur No 4 : Le bêta-carotène était aussi sous forme synthétique, appelée Lurotin, fabriquée par BASF, une fabrique de produits chimiques. Elle doit être naturelle pour être efficace !

(Une autre étude erronée avait conclu que les fumeurs augmentent leur risque du cancer du poumon en consommant du « beta carotène » synthétique.)

Erreur No 5 : La vitamine C était aussi de l’acide ascorbique synthétique. Elle doit être naturelle pour être efficace !

Erreur No 6 : La multivitamine Centrum Argent était un produit bas de gamme composé aussi de vitamines synthétiques. Les conclusions de cette étude doivent donc être rejetées car les protocoles appliqués étaient inefficaces à la base.

De nombreuses recherches ont déjà démontré que les gens qui  consomment des régimes riches en vitamines E et C ont un risque inférieur de troubles cardiovasculaires et de cancer de la prostate, de la vessie et du poumon. Voilà des précisions qui font toute la différence !

Nature Vitalité

Emmauelle Lachance, ND

Je suis Carlos, originaire du Pérou, né d’une mère italienne amoureuse d’un homme péruvien qu’elle avait rencontré lors d’un remplacement en médecine neurologique alors que lui, journaliste, visitait sa sœur qui accouchait de son premier bébé. Le regard échangé a suffi à déclencher de puissantes étincelles vibrantes de joie et d’amour donnant naissance, deux ans plus tard, à un petit garçon dont le destin lui réservait bien plus de surprises qu’il aurait pu croire! Voici l’histoire de mon délicieux et coloré parcours que je raconterai dans mon carnet nommé Nature Vitalité. Un seul avertissement cocasse, je me permets de mélanger des périodes de voyages ou différents sujets, trouvant plus avantageux et utiles d’écrire ainsi.

D’abord, une rapide description de mon profil : comme dit plus haut, je suis péruvien plus précisément de la ville de Piura où j’ai appris à pousser un cri, à exploiter mes jambes et surtout à danser. Passant par la salsa, le hip-hop et la marinera, traditionnellement dansé au Pérou seul ou en couple, j’ai su que ces mouvements énergiques et passionnants étaient ce qui me décrit réellement et ce qui vibre en moi peut importe où je serai. Je n’ai passé que cinq ans à cet endroit pour ensuite commencer un voyage frémissant avec mes parents.

J’ai maintenant 19 ans, j’ai suivi l’école «à la maison», comme on dit, par mon père (lecture et écriture), puis ma mère (mathématique et science). Autrement, je me considère plutôt autodidacte me basant sur les lectures décortiquées, organisées à mon aise et disciplinées d’un peu partout et de divers sujets : anthropologie, psychologie, biologie humaine, écologie, médecine naturelle, spiritualité, etc. L’origine du nom du carnet de voyage provient donc de tous ces apprentissages. Parfois, j’ai eu la chance de rencontrer des sages qui m’ont transmis leurs connaissances à l’oral que j’ai noté directement mots à mots.

Je me considère plus que chanceux d’avoir vécu et de continuer de nourrir ces magnifiques moments de l’instant présent. Évidemment, j’ai dû me faire à l’idée de ne m’attacher à rien et plutôt accepter ce qui s’offrait à moi ici et maintenant. Je vis depuis maintenant un an dans une maisonnette en Australie, dans la Nouvelle Galles du Sud à Orange. Ce lieu historique abrite un paysage enchanteur débordant d’arbres à fruits et de vignobles sur un sol tempéré habité auparavant d’un vieux volcan. En effet, je peux avouer que je me sens bien chez moi ici, accompagné de mes parents et d’un chien fougueux et adorable nommé, avec raison, Gypsy (signifiant gitant en français).

Ensuite, je commence le périple de mon voyage partant de l’Amérique du Sud, passant par l’Amérique de Nord, L’Europe de l’Est, le Sud de l’Afrique, l’Asie centrale puis l’Océanie. Je me concentre davantage sur les sujets qui touchent la santé de façon holistique, c’est-à-dire physique, mentale, sociale et spirituelle. C’est parti!

1998 – Viva el Marinera

À mon anniversaire de trois ans, je suis habillé d’un charmant veston de soie rouge, d’un pantalon noir et de courts souliers de cuire pour… Ma première compétition de danse marinera! Après deux ou trois routines de pas légèrement maladroits mais bien intentionnés, les applaudissements, les fleurs au bras, je reçois un présent emballé d’un papier rouge vif et brillant. Avec excitation et curiosité, je déchire les tissus qui protégeaient sans que je ne le sache le cadeau qui allait devenir toute ma vie : un carnet de voyage.

Ce futur recueil accompagnerait tous les moments de mon existence en toute équanimité : un mémoire thérapeutique qui observe tout en restant objectif et sans jugement ni attachement, il est présent simplement. C’est ce que j’ai construit entre lui et moi : une relation d’amour dans l’acceptation. Ce journal m’offre ses pages où brillent l’inspiration, l’ouverture et l’épanouissement et je lui apporte mon encre de vrais souvenirs honnêtes en étant conscient de l’impact de l’écriture sur mes sensations corporels, ce qui vibre dans mon esprit et ce qui appelle mon cœur : être pleinement présent dans l’écriture. C’est en cette journée de mes trois ans que j’ai non pas réalisé ce lien si fort d’amour et de compassion en moi, mais que j’ai médité sans le savoir vraiment, c’est-à-dire que j’ai fermé mes yeux pour vraiment voir ce qu’était la vie à cet instant en moi.

La méditation est devenue à chaque jour, à n’importe quel endroit ou n’importe moment de la journée ou même de la nuit un art de vivre. Observer, accepter et aimer sont les trois mots qui m’ont souvent sauvé la peau! Plusieurs fois, j’aurais pu pleurer toutes les larmes de ma vie parce que je devais quitter des amis avec qui j’avais vécus de merveilleux moments ou d’autres fois être en colère après mes parents qui m’avait imposé ce mode de vie marginal et vagabondant. Cependant, dès que je sens en moi une décharge d’énergie positive ou négative, c’est-à-dire un sentiment, je ferme les yeux en observant ce qui se passe en moi sans provoquer quoi que ce soit extérieurement. Et plus j’examine la dite sensation, plus je me rends compte qu’elle n’est que temporaire. Donc, il ne me sert qu’à accepter le moment tel qu’il est. Tout doucement, le vrai bonheur est né dans l’ici et maintenant peu importe ce que m’offre la vie. Ainsi, en ne provoquant aucune opposition à ce qui arrive en moi, je deviens de plus en plus invulnérable et conscient face aux situations qui arrivent dans mon quotidien et de plus en plus en paix avec mon intérieur, ma vraie personne remplie d’amour et de compassion. En effet, j’ai remarqué que tout ce qui m’entoure devient littéralement meilleur, plus clair et plus intense lorsque je vis avec équanimité (objectivité).

Puis, j’ai bouquiné et débuté de profondes études sur le taoïsme et le bouddhisme vers l’âge de 12 ans lors d’un passage de quatre magnifiques mois au Nord du Tibet. Parce que la vie est ce qu’elle est, j’ai pu rencontrer de réels bouddhas qui m’ont appris à méditer à leur façon. La pratique consiste simplement à observer également toutes les sensations présentes dans notre corps sans n’y créer d’attachements ni de jugements. Et la vertu de la patience se développe graduellement. Ils appellent ce travail la méditation Vipassana. La loi de la nature, le dharma, est à la base de leur éducation, car tout ce qui nous entoure est en nous, un miroir continu. Je continue chaque jour à méditer comme m’ont montré ces fabuleux enseignants spirituels.

De plus, j’ai compris que je n’étais pas seul à penser qu’il semble inutile de réagir sans cesse à tout ce qui se passe autour de nous et qu’il est plus sage de contempler et d’accepter, car tout n’est que passage. Selon eux, il n’est pas nécessaire de s’accrocher à quelque chose ou quelqu’un, car c’est à ce moment que le désir ou l’aversion nait et que cela crée la souffrance. Donc, tout part de nous-même, aucun objet extérieur est la réelle cause de nos misères. Enfin, le but sur Terre est de se libérer de toutes les souffrances, avec beaucoup d’effort, qu’on contient en nous pour se diriger vers la paix véritable, le réel bonheur, l’amour inconditionnel et graduellement vers l’illumination.

Natural way to succeed in conceiving a baby

Christos Breyannis, N.D.

The constant feeling of helplessness and emotional distress would overcome me, knowing that my wife and I were unable to conceive a child due to a pituitary tumor that she was diagnosed with from the age of fifteen. She had been followed by a series of endocrinologists who proscribed a pharmaceutical drug that she had been given from the age of fifteen. But it did not clear the tumor. Thereafter, a surgery was performed in order to remove the tumor, but it was unsuccessful. I had then given up on doctors and conventional medicine.

It is said that everything happens for a reason; in my case this despair in finding a solution for my wife’s medical issue lead me to open my mind and explore new avenues. I then embarked on a research journey to better understand what constitutes health and how to help heal my wife’s illness, which in turn lead me to become more health conscious and to study naturopathy
I registered in the International Institute of Naturopathy where I learned about the natural health factors and the fundamentals of leading a healthy and positive life. With my teacher Dr Francois Fares, ND. I received a solid training, completed an internship.

During this course, I was introduced to the natural health factors which my wife and I incorporated into our everyday life. For example, we ate mostly organic fruits and vegetables, kept away from animal protein, drank pure water, exercised regularly, insured we got enough rest and sleep, enjoyed staying out in the sun, took natural supplements and maintained a positive outlook on life. Furthermore, we incorporated into our diet fruits and vegetables juices on a daily basis. In essence, we changed our lifestyle by following all the natural health factors. This in turn helped fortify my wife’s immune system.
Finally we prayed and followed a spiritual path finding peace and completing the all-natural health circle.

And, thereafter, we received the ultimate gift, our little baby boy Raphael Michael.
Mind, body and soul were now healed. I truly believe, by learning about and applying the natural health factors, one can keep healthy and reverse illnesses.